Depuis longtemps, l’informatique permet de traiter automatiquement de nombreuses données indispensables au fonctionnement des entreprises. Aujourd’hui, l’entreprise s’est fortement digitalisée pour répondre à des besoins de simplification, de sécurité, de traçabilité, d’enjeux de mondialisation, de communication, etc.

Dans cette catégorie des métiers techniques de l’informatique se placent les métiers des acteurs chargés de la conception, de la mise en œuvre, de la gestion des données, de la maintenance des réseaux, des installations de logiciels et du matériel de l’entreprise.


Le métier de l’administrateur de bases de données :

Métier technique par excellence, l’administrateur de bases de données est responsable du bon fonctionnement des logiciels dont bon nombre utilise des bases de données. Pour cela, il les fait évoluer en fonction des nouveautés technologiques et des besoins des utilisateurs. Comme son nom l’indique, il gère de nombreuses données  : stock de marchandises, fichiers clients, catalogue de tarifs. Il organise le stockage de ces données pour en faciliter l’accès. Rigoureux et réactif, il faut supporter de travailler en horaires décalés et les demandes urgentes des utilisateurs.

En savoir plus :

Fiche métier de l’administrateur de base de données sur onisep.fr

Repère métiers

Le métier du technicien système et réseau :

Le technicien Système et réseau intervient sur les équipements (ordinateur, réseau, etc.) pour assurer la maintenance informatique en cas d’incident. C’est aussi lui qui “prend le pouls” de l’activité du réseau pour éviter les dysfonctionnements. Technicien avant tout, il doit posséder de sérieuses connaissances sur les différents types de câblages et les équipements. Son esprit d’analyse lui permet de diagnostiquer l’origine d’un incident et grâce à son sang-froid, il sait résister à la pression des délais et prioriser les urgences.

En savoir plus :

Fiche métier du technicien système et réseau sur roberthalf.fr

Repère métiers

Le métier du data scientist :

Analyste de la donnée “massive” (big data), le Data Scientist collecte les données qui se trouvent chez son client, chez ses concurrents ou sur le web pour comprendre le comportement des consommateurs. Après avoir nettoyé les données non pertinentes, il va les analyser en profondeur et extraire des indicateurs. Ces analyses pourront orienter la prise de décision du client sur des choix stratégiques à mettre en place (nouvelles offres ou services).

C’est un métier très récent, voué à se développer rapidement. Il existe encore très peu de formations dédiées.

En savoir plus :

Fiche métier du data scientist (ou expert en big data) sur  clementine.jobs

Repère métiers


Le métier du consultant en intégration :

Couteau suisse de l’informatique, le Consultant en intégration analyse les besoins de ses clients, leur conseille les choix techniques qui leur conviennent le mieux et les met en oeuvre afin de déployer des logiciels complexes dans de grandes organisations privées ou publiques. Il travaille généralement en équipe, notamment avec son Chef de projet informatique, poste qui est une évolution de carrière logique pour le consultant. Selon le stade d’avancement de son projet, il est donc tour à tour un animateur de réunions avec ses clients, un technicien pointu avec son équipe et un formateur pédagogue avec les futurs utilisateurs. C’est un métier qui se renouvelle continuellement, car le consultant doit suivre en permanence les nouveautés des logiciels qu’il déploie, mais aussi les évolutions des méthodes de gestion de projet et de formation.

En savoir plus :

Fiche métier sur le consultant en intégration sur referentiels-metiers.opiiec.fr

Repère métiers

Le métier du développeur d’application :

Le développeur (ou programmeur), c’est celui qui parle couramment le “langage ordinateur”… Il se charge de l’écriture d’une ou de plusieurs parties d’un programme ou le conçoit entièrement et détaille les lignes de codes informatiques (c’est-à-dire les ordres que va comprendre l’ordinateur). Ensuite, il participe aux phases d’essai, essentielles pour tester les applications. Logique, rigoureux, même si le développeur passe une grande partie de son temps devant son ordinateur, il collabore également avec les services et participe aux réunions de projet. C’est un métier qui permet d’évoluer vers des fonctions très variées.

En savoir plus :

Fiche métier du développeur d’applications sur onisep.fr

Repère métiers

Le métier de l’ingénieur en recherche et développement :

C’est le “génie trouve tout” du numérique. Curieux et en auto-formation permanente, garder une longueur d’avance est sa source de motivation. Son quotidien : développer des fonctionnalités, applications ou outils qui faciliteront le quotidien de ses utilisateurs. Un travail d’équipe qui nécessite beaucoup de coopération et de discussion.

En plus d’être un bon technicien, c’est un véritable caméléon ! Il sait s’adapter facilement ce qui lui permet de travailler dans tous les domaines : électronique industriel, finance, automobile, téléphonie, etc. Une bonne compréhension du secteur dans lequel il évolue est indispensable.

En savoir plus :

Fiche métier de l’ingénieur en R&D sur orientation.com

Repère métiers


Le métier de responsable des infrastructures informatiques :

Après avoir défini la stratégie de production informatique, le responsable des infrastructures veille à sa mise en œuvre pour que tous les utilisateurs aient un poste de travail performant et en état de marche (par “poste de travail”, on entend aussi bien l’ordinateur que la téléphonie, ou encore les applications métier nécessaires).

C’est également lui qui supervise le bon fonctionnement des infrastructures plus lourdes tels que les serveurs, la connectique, etc. Très bon technicien, patient et pédagogue, le responsable des infrastructures doit aimer passer d’un sujet à l’autre sans arrêt. Il doit savoir manager une équipe.

En savoir plus :

Fiche métier sur le responsable des infrastructures informatiques sur blue-search

Repère métiers

Le métier du responsable sécurité de l’information :

Comme le code de la route, la sécurité informatique est avant tout une affaire de comportement. Tel un guide des bonnes pratiques, le Responsable de la sécurité de l’information définit la politique de sécurité et la fait appliquer en accompagnant les équipes opérationnelles. Contrats, données financières, notes sensibles… Il met en place des solutions pour assurer la sûreté numérique des données clés des entreprises, établissements de santé, ministères, etc. Reconnu pour ses qualités de technicien, le responsable sécurité de l’information est également un grand communicant.

En savoir plus :

Fiche métier du responsable sécurité de l’information sur referentiel-metier

Repère métiers